Sciences à bord

Table ronde, visite guidée du Marinarium, conférence scientifique


En partenariat avec la Station de biologie marine/Marinarium

Place de la Croix

Concarneau



Antarctique et campagnes de terrain

Table ronde, samedi 11 h

Avec Stéphane Dugast, écrivain, et Jérôme Fournier, biologiste marin.

Animée par Nadia Améziane, directrice de la Station.

Comment explorer un océan et un continent aux conditions extrêmes pour l’homme ? Comment l’homme peut-il trouver sa place dans cet environnement où rien n’est prévu pour son existence ? Quels types de programmes scientifiques sont menés sur le continent et dans l'océan Antarctique ? Comment les mener à terme ? Comment relier au reste du monde, ces terres dédiées à la paix et à la science, tout en résistant aux fortes pressions géostratégiques dont elles font l’objet ? C’est à la lumière de ces questionnements très concrets que la logistique, la façon de s’implanter sur place, les transports, en particulier par voie maritime, prennent une importance cruciale.


Visite guidée thématique du Marinarium

Samedi, 15 h 30- 16 h 30. Entrée libre sur inscription.

L'adaptation des espèces aux contraintes de la vie sur l'estran

Par quels "stratagèmes" les organismes vivant sur l'estran arrivent-ils à survivre à des conditions de vie difficiles ?

Anémones, balanes, patelles et autres bigorneaux doivent affronter le rythme des marées. Deux fois par jour, ces animaux mais aussi les algues doivent résister à l'émersion et aux rigueurs climatiques.


Un océan de promesses

Conférence, dimanche, 11 h

Par Philippe Goulletquer, docteur en océanographie biologique

Les ressources issues des océans contribuent de façon croissante à notre vie quotidienne, alimentation, santé, chimie, énergie… à une époque où la population se concentre également sur le littoral. Récemment arrivées sur nos côtes, plusieurs espèces exotiques ont montré des capacités exceptionnelles d’adaptation au point de devenir invasives. Si certaines d’entre elles peuvent induire des impacts environnementaux significatifs et générer ce qui est dénommé « invasions biologiques », plusieurs d’entre elles font maintenant l’objet de diverses valorisations parfois très originales.