Festival Livre & Mer 2019

Éditorial d'Anne Quéméré, présidente d'honneur


L’océan compte sur nous

Anne Quéméré, Présidente d'honneur du Festival Livre & Mer 2019 © David Cormier
Anne Quéméré, Présidente d'honneur du Festival Livre & Mer 2019 © David Cormier

Qu’il est bon de rêver les pieds dans l’océan, face à l’horizon ou de s’y plonger avec délice. Petits matelots ou marins aguerris, femmes ou hommes du large, chacun d’entre nous écrit sa propre histoire avec la mer. Pour un grand nombre, elle est avant tout un immense terrain de jeux où, enfants, nous nous plaisions à construire des forteresses aussitôt effacées. Pour d’autres, elle est une rencontre récente parfois difficile à appréhender tandis que pour toutes celles et ceux dont l’existence dépend de la mer, elle reste un quotidien rugueux et exigeant, une vocation autant qu’une profession. L’océan est non seulement le thermostat de notre planète mais également le réservoir d’une incroyable biodiversité, source d’alimentation non négligeable pour l’humanité. Des grands mammifères aux organismes extrêmophiles vivant dans les profondeurs, près de 300 000 espèces ont déjà été identifiées. Mais c’est bien peu par rapport au nombre réel d’espèces marines estimé à près de 2 millions.

Si l’océan demeure donc encore un grand inconnu vaste de plus de 360 millions de kilomètres carrés et profond de 4 kilomètres en moyenne on sait par contre qu’il est un acteur essentiel du système climatique. Chaque année, il échange en effet avec l’atmosphère quantités de chaleur, d’eau et de carbone et contrôle en grande partie la répartition des climats à la surface de la terre. Il nous rend ainsi d’inestimables services. 

Anne Quéméré vue par Patrice Lemonnier, auteur du "Livret Mer" destiné aux scolaires © Lemonnier 2019
Anne Quéméré vue par Patrice Lemonnier, auteur du "Livret Mer" destiné aux scolaires © Lemonnier 2019

Mais cette action « bénéfique » à ses limites et l’avenir de l’océan est menacé. Si l’absorption océanique de gaz carbonique et de chaleur ralentit pour le moment les changements climatiques, elle n’est malheureusement pas sans conséquence et entraîne, entre autre, une acidification des océans, un réchauffement de l’eau de mer, une altération de son oxygène ainsi que la modification de courants marins. L’aventure de notre planète bleue composée d’eau à 90 % si l’on compte les océans, les mers, les fleuves et rivières, les nappes phréatiques et les glaciers, dure depuis plus de 4 milliards d’années… Préserver sa santé est le défi que nous devons toutes et tous relever ensemble afin qu’on en finisse avec la surexploitation des ressources marines mais aussi les sources de polluants, telles que le plastique, qui finissent leur vie dans l’océan.

 

            L’océan compte sur nous pour prendre soin de lui...

            Bon vent, bonne mer et bonnes lectures !

 

Anne Quéméré, mai 2019

Navigatrice membre des Écrivains de Marine

Présidente d’honneur du Festival Livre & Mer 2019