EXPOSITIONS

 

La mer inspire les artistes, plasticiens, peintres, illustrateurs. Elle éduque le regard...

 


La grande vague

Bruno Pilorget propose aux élèves des cycles 2 et 3 son album illustré La Grande Vague, histoire de Véronique Massenot paru aux éditions L’Élan Vert dans la collection Pont des Arts.

 

Comment un jour, une grande vague déposa un tout petit garçon, chez un couple de pêcheurs en mal d’enfant…

 

et comment Bruno Pilorget s’empara de ce mythe pour rendre

un vibrant hommage au fabuleux peintre japonais Hokusaï.

 

La collection l'Elan vert propose de raconter des histoires pour entrer dans des œuvres d'art et de transporter les jeunes lecteurs dans l'univers d'un grand artiste, en l’occurrence Katsushika Hokusai, dont le travail, le génie ont bouleversé l'art japonais. Ses estampes de la Grande vague montrent la fragilité de l'homme face à la Nature, ce que le tragique épisode de mars dernier sur la côte Est du Japon a une nouvelle fois rappelé. Cette exposition présente 12 gouaches originales issues de l’album.


La Compagnie des Indes

Le Musée de la Compagnie des Indes de la Citadelle de Port-Louis, Lorient, nous en retrace l’histoire à travers une série de 10 panneaux illustrés.

 

Fondée en 1664 par Colbert, la Compagnie des Indes a permis d’importer directement en métropole les produits orientaux qu’il était nécessaire d’acquérir en Angleterre ou en Hollande. Dans la tourmente de la Révolution, elle fut liquidée en 1793.

 

Vaste entreprise de commerce maritime, elle s’installa dans le Morbihan où ses chantiers de construction navale donnèrent son nom à la ville de Lorient. Epices, cotonnades aux noms variés, café, thé, produits pharmaceutiques asiatiques, sans oublier les porcelaines, toutes ces cargaisons apportèrent à Nantes puis à Lorient, un développement urbain sans pareil.

 

C’est cette épopée qui nous est retracée ici en dix panneaux.

Retrouvez en lecture l'histoire de la Compagnie des Indes

Anne de Preux, auteur invitée pour la journée scolaire des collégiens, raconte dans son roman Naufrage en Mer de Chine, paru chez Gallimard jeunesse, les aventures d’un jeune garçon embarqué sur un navire de la Compagnie hollandaise des Indes. L’histoire se déroule au XVIIIe siècle et décrit avec beaucoup de rigueur l’organisation de cette compagnie, de ses comptoirs, les pouvoirs dont elle disposait.

http://musee.lorient.fr/


Les quais de l'île de Sein

peintures de Catherine Bayle

 

Hiva Oa, Tahiti, Sein, Martha's Vineyard, Ouessant : inlassablement se poursuit une longue quête du mystère insulaire, réalité unique et diverse — ce qui fait qu'une île est une île mais, en même temps, irréductiblement distincte de sa voisine, proche ou lointaine.

 

L’exposition présente cette fois un « tour » panoramique du bourg de l’île de Sein : une trentaine de peintures qui, présentées côte à côte, suivent comme pas à pas les deux quais, « nord » et « sud ». Point de départ de la promenade : le petit phare de Men Brial qui marque l’entrée du port.
Les « vues » présentées s’imbriquent les unes aux autres, proposant un découpage unique : la mer au premier plan puis, successivement, le quai, les façade et à l’arrière-plan, parfois, un pan de ci.
Quant au « cœur » de l’île, il est évoqué allusivement, comme pour ne pas forcer l’intimité d’un monde secret : silhouettes attentives scrutant la mer, présences devinées derrière une fenêtre, figures s’empressant à remonter un quai, découpe d’une venelle ouvrant sur l’intérieur.

 

Catherine Bayle a aussi participé à l'exposition "Autour d'un bateau-feu Scarweather". 

http://catherine-bayle.pagesperso-orange.fr


Dans le poisson tout est bon

 

 

Peintre, céramiste, sculpteur, Michel Barzic vit et travaille à Concarneau. Cet artiste discret et modeste a joué un rôle important dans la création en 1978 du collectif des plasticiens de Bretagne et a soutenu la promotion de l’art contemporain à Quimper. Il nous offre une série de toiles très colorées sur le thème des poissons.


Paysages écrits

Sculpteur de formation puis peintre et enseignant à l’école des Beaux-arts de Lorient, Georges le Bayon a développé son travail personnel en collaborant aux ouvrages de nombreux écrivains, notamment Alain Jégou, ami de jeunesse. Il a exposé en France, ainsi qu’en Irlande, en Espagne, en Allemagne, au Luxembourg. À Lorient, il a animé de nombreux ateliers accueillant des étudiants en arts plastiques issus de tous pays.

À l’origine essentiellement abstrait et monochrome, son œuvre évolue désormais vers la figuration. Ce travail, inspiré des éléments (l’air, l’eau, la roche, la mousse) est le fruit d’une longue et patiente recherche sur le signe, sur le sens du mouvement et sur l’intensité du trait, l’alternance entre violence et force, douceur et extrême légèreté.

L’exposition Paysages écrits, douze dessins à la mine de plomb, est représentative de ce travail, avec des planches alternant mine de plomb très appuyée, formes frottées très légères et graphisme rapide.


Cathy Degrenier et les enfants de Concarneau

"Le jeune Fanch décide de faire le tour du monde. Il embarque pour ce
grand voyage un équipage hautement qualifié : une grenouille
météorologue, une morse, un phoque et un pic-vert. C'est le départ, de
Concarneau, pour un grand voyage riche en rencontre."


Tel est le point de départ d'une histoire mise en images par des enfants
concarnois. Sous la conduite de Cathy Jeandin (atelier L'Art de rien),
deux classes ont modelé, dessiné ces personnages et ces rencontres.


Rendez-vous sur le stand de la bibliothèque pour découvrir le résultat
de leur travail.

 

www.atelierlartderien.org


Exposition de photos anciennes du Port-Musée de Douarnenez

Le Port-Musée de Douarnenez propose une exposition de photos anciennes grand format sur le Port de Douarnenez.

 

Samedi 16 et dimanche 17 au bar du Centre des arts et de la culture.

 


Yvan Eudot, photos de l'Atlantique

Le photographe Yvan Eudo propose une plongée dans les fonds sous-marins de l'Atlantique, révèle la diversité et les couleurs de cet univers et laisse place à l'imaginaire. Pas de démarche scientifique dans ce travail mais un voyage, une "rencontre avec le quelque chose d'ailleurs, le quelque chose d'ici".

  • Exposition présentée du 1er avril au 4 mai 2011
  • Ouverture de la galerie de l'Hôtel de Ville du lundi au vendredi, de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00
    Ouverture de la bibliothèque les mardi de 14h30 à 18h00, mercredi de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00, vendredi de 10h00 à 12h00 et de 14h30 à 19h00, samedi de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
  • Rencontre avec Yvan Eudo le samedi 16 avril à 15h00, à la bibliothèque