Les projections de films pendant le Festival des mousses

 

Journée du 29 avril - Maternelle et élémentaire

 

> Pfffirate, Xavier André et Guillaume Henret

 

Court métrage en images de synthèses mettant en scène un pirate dans son bateau gonflable, aux prises avec un perroquet mécanique. Ce court-métrage, réalisé par Xavier André et Guillaume Henret met en scène tout un univers gonflable. D’une durée de … ce film s’adresse aux plus petits.

Xavier André : Réalisateur, Scénariste, Idée originale, Directeur de la photo, Monteur

 

 

> Le château de sable, Co Hoedeman, Gaston Sarault, Office Nationale du Film du Canada

 

Un petit bonhomme de sable, surgi du désert, modèle des créatures bizarres. Ensemble, ils construisent un château pour se protéger du vent. À peine ont-ils le temps de fêter leur création commune, qu’une tempête vient tout détruire. Ce film sans parole a obtenu de très nombreuses récompenses comme le Prix Vira décerné à la meilleure compilation vidéo pour enfants en 1991.

 

 

Journée du 30 avril – Collège et lycée

 

Programme des courts-métrages d’animation

Collèges et lycées

 

 

 

Projection de deux films du célèbre réalisateur Alexandre Petrov.

 

Biographie : Fils d'un peintre amateur, spécialiste des portraits des dirigeants soviétiques, Alexandre Petrov est né en 1957 à Prechistoe, près de Yaroslav. Dès l'âge de 12 ans, il se consacre aux études artistiques et entre en 1976 à l'Institut cinématographique de Moscou comme dessinateur pour films d'animation, sous la direction d'Ivan Ivanov. Il fit son premier film d'animation comme directeur artistique en 1981 puis travailla successivement dans des studios artistiques à Erevan en Arménie, Moscou et Sverdlovsk. En 1989, il écrit, dessine, anime et réalise son premier film, La Vache d'après Andreï Platonov, candidat aux Oscars en 1990.
De retour à Yaroslav en 1992, il ouvre sa propre compagnie cinématographique, Panorama Animation Film Studio. Suivent ainsi
Le rêve d'un homme ridicule d'après Dostoïevski en 1992 et La Sirène en 1996, Prix du Jury à Annecy en 1997 et sélectionné aux Oscars en 1998.
En 1996, il part aussi à Montréal pour dessiner et tourner pendant deux ans et demi,
Le Vieil Homme et la Mer, premier film d'animation grand format faisant appel à la technologie IMAX.

 

  1. La sirène

 

Réalisateur : Alexandre Petrov

Auditoire : Tout public

Durée : 10 minutes

Inspiré du roman du même nom écrit par Alexandre Pouchkine.

 

Description : Une vieux moine, rongé par le remord, ne peut se consoler d’avoir autrefois trahi l’amour d’une jeune femme qui se jeta dans le fleuve par désespoir.

 

Ce film est techniquement impressionnant puisqu'il est réalisé entièrement en peinture à l'huile sur verre.

 

Après le vieil homme et la mer, récompensé à plusieurs reprises et inspiré du roman d’Ernest Hemingway, le grand maître des films d’animation Alexandre Petrov est de retour avec son film La sirène. Réalisé en 1996, ce court-métrage est inspiré du roman du même nom écrit par Alexandre Pouchkine. D’une durée de 10 minutes, ce film est techniquement impressionnant puisqu’il est réalisé entièrement en peinture à l’huile sur verre.

 

Alexandre Petrov : Alexandre Petrov est né en 1957. Peintre, scénariste, réalisateur, il perfectionne tout au long de sa carrière la maîtrise de son art et passe maître de la technique de peinture avec le bout des doigts puis finition au pinceau sur plaques de verre rétro-éclairées.

  1. Le vieil homme et la mer

 

Réalisateur : Alexandre Petrov

Auditoire : Tout public

Durée : 22 minutes

 

  


 

Programme des courts-métrages d’animation

Maternelle et primaire

 

 

      1) le vent

 

Réalisateur : Ron Tunis

Auditoire : 4 à 12 ans

Durée : 9 min 23 s

 

Description : Ce film d’animation fait de dessins aux couleurs transparentes nous montre un enfant participant aux multiples jeux du vent. En découvrant qu’il ne peut ni le voler ni le toucher, il devient aussi le témoin de ses effets positifs et négatifs.

 

Activités suggérées : En lien avec les sciences de la nature

Reconnaître les manifestations de la présence de l’air dans son environnement.

Décrire ce qu’est le vent.

Énumérer des signes de la présence du vent dans le film et dans son environnement.

Nommer des sports où le vent est utilisé comme source d’énergie.

Nommer des effets utiles et nuisibles dans la nature pour la faune et la flore.

 

 

  1. Le château de sable

 

Réalisateur : Co Hoedeman

Auditoire : 4 à 12 ans

Durée : 13 min 12 s

Description : Un petit bonhomme de sable, surgi du désert, modèle des créatures bizarres. Ensemble, ils construisent un château pour se protéger du vent. À peine ont-ils le temps de fêter leur création commune, qu’une tempête vient tout détruire. Film d’animation sans paroles.

 

Activités suggérées : En lien avec le français

Favoriser la communication orale.

Trouver un nom farfelu pour chacun des personnages du film et leur attribuer un trait de caractère particulier.

Décrire les différentes façons de marcher des personnages.

Préparer un dialogue entre certains personnages du film en tenant compte de l’ordre chronologique des différentes scènes.

  1. Pfffirate

 

Réalisateur : Xavier André et Guillaume Henret

Durée : 4 minutes

 

Description : Court métrage en images de synthèses mettant en scène un pirate dans son bateau gonflable, aux prises avec un perroquet mécanique. Ce court-métrage, réalisé par Xavier André et Guillaume Henret met en scène tout un univers gonflable. Ce film s’adresse aux tous petits.

 

 

  1. L’enfant de la haute mer

 

Réalisateur : Laetitia Gabrielli, Pierre Marteel, Mathieu Renoux, Max Tourret

Durée : 7 minutes

 

Description : Seule dans son village entouré par la mer, la vie d'une petite fille s'égrène au fil du temps qui passe. Un jour elle croit voir quelque chose...
Un mariage entre 3D et textures aquarellées. D'après l'œuvre de Jules Supervielle
L'enfant de la haute mer.