PROJECTIONS

Cette année le festival propose dans sa programmation plusieurs projections, de tous genres.


La Vache, le Chat et l'Océan

La Vache, le Chat et l’Océan

Cette série d'animation d'Hugues MAHOAS, sera diffusée uniquement durant la journée dédiée aux scolaires.

Une sélection de quelques épisodes est proposée aux enfants pour une séance de 30 minutes.

 

Cette série télévisée d'animation 2D française en 52 épisodes de douze minutes, à été diffusée à partir du 30 décembre 2006 sur France 5.

"Condamnée à finir sa vie à l'abattoir, une vache s'enfuit, sur les conseils de son ami le chat de la ferme où elle vivait. Tous deux rêvent de rallier « l'Île aux Animaux », un lieu légendaire où les bêtes vivent en toute liberté. Leur périple sera jalonné de rencontres pittoresques et instructives... La vache et le chat découvrent à chaque épisode une nouvelle île, qu'ils espèrent être leur utopie, et de nouveaux animaux, qui deviennent leurs amis".

 

JEUDI 23 AVRIL au Centre des Arts

 


Le vieil homme et la mer

Le vieil homme et la mer, film d'animation, sera diffusé durant la journée dédiée aux collégiens et lycéens.


Alexandre Petrov, dessinateur et réalisateur de film d'animation russe, a fait des études artistiques, notamment à l'école nationale russe du cinéma et de la télévision. Après avoir réalisé ses premiers films en Russie, c'est au Canada qu'il adapte le roman d'Hemingway le Vieil Homme et la mer. Techniquement impressionnant, ce film est réalisé entièrement en peinture à l'huile sur verre (29 000 peintures seront nécessaires). Il a été largement récompensé et a reçu 12 prix au total notamment aux Oscars, au prix Jutra (québécois) et au Festival international du film d'animation d'Annecy.

Pascal Blais productions. (durée : 22 min)

 

Projection au Centre des Arts (salle de projection)

VENDREDI 24 AVRIL pour les scolaires

SAMEDI 25 AVRIL à 10h30 pour tout public

 


Au Sud la mer est blanche. Objectif Vendée Globe 2008

Le film Au Sud la mer est blanche. Objectif Vendée Globe 2008, fait écho au livre éponyme de Roland Jourdain, navigateur d'exception. Il retrace l'épopée de celui que l'on surnomme Bilou à la barre de son coursier rouge Veolia Environnement. Au quotidien, dans l'ombre du chantier, au rythme des qualifications comme au cœur de la compétition, la marin quimpérois nous raconte combien les épreuves sont nombreuses avant de pouvoir s'aligner au départ des Sables d'Olonne.

Film de Olivier Galy-Nada, Jaguanum production.

(durée : 52 min)

Projection suivie d'une table ronde « La face cachée du Vendée Globe » en présence de skippers du Vendée Globe 2008-2009 : Roland Jourdain et Nicolas de Castro, de Kaïros son catain boat ; Jérémie Beyou ; Jean Le Cam

SAMEDI 25 AVRIL à 14h00


Babouche, un cata pour l'Arctique

Ils sont jeunes, enthousiastes et désintéressés. Leur projet paraît insensé, mais ils sont aussi obstinés qu'ingénieux et qualifiés : pour Sébastien et Anne-Lise, au bout de deux ans, la drôle de chose a vu le jour, peinte en jaune vif et nommée Babouche, en raison de sa forme et pour ne pas se prendre au sérieux. Un engin hybride de 7 mètres 50, à la fois voilier et char à glace. Quant au défi, il est follement téméraire : le passage du Nord-Ouest à la voile ! Cela n'a encore jamais été réalisé !

Un film de Charles Véron, Les Films du Bouchon (durée : 52 min)

(sous réserve)

 

Projection au Centre des Arts (salle de projection)
SAMEDI 25 AVRIL à 17h


Le Seigneur des Ecréhou

Il a voulu être roi d'un bout de caillou, il s'est proclamé seigneur d'une terre libre à quelques miles des côtes du Cotentin.

Sur un îlot lilliputien de 20 mètres de large sur 15 mètres de long appelé les Ecréhou, un homme, Alphonse Legastelois a vécu comme un ermite. Sa vie est hors du commun. C'est un destin qui donne à s'émouvoir, comme le récit d'une chimère : posséder pour quelques temps son propre royaume.

Réalisé par Didier Laurent, Les Films du Bouchon (durée : 52 min)

 

Projection au Centre des Arts (salle de projection)

SAMEDI 25 AVRIL à 18h30

 


Un pont pour toujours....

Le pont du Bono (par Jef de la Sablière)
Le pont du Bono (par Jef de la Sablière)

Un pont pour toujours rétrace la création et la réalisation d'un documentaire sur l'histoire et la rénovation du vieux pont du Bono, mêlées à l'histoire et l'évolution du village et de sa population.

La rénovation du pont est le fil conducteur qui nous mène de l'époque de la construction du pont au XIXème siècle (1840) à la transformation de ce village de pêcheurs aujourd'hui, en ce début de XXIème siècle. L'idée principale : donner la parole aux « acteurs » du film, qui, à travers leur propre histoire, nous font entrer dans les méandres de l'histoire de leur village. Leurs propos sont recueillis durant le temps des travaux de rénovation du pont (de la fin de l'été 2004 au printemps 2005).

Film écrit et réalisé par Florence Camarroque. Albacore FCLM Productions

(durée : 62 min)

 

Projection suivie d'une rencontre avec la réalisatrice et des témoins du film au Centre des Arts (salle de projection)
DIMANCHE 26 AVRIL à 11h

 

(Dédicaces et vente du DVD sur le point librairie du Centre des Art)


Le cinéma à Concarneau

image extraite du film "les fantômes du chapelier"
image extraite du film "les fantômes du chapelier"

Ce film évoque par une rétrospective les films tournés dans la ville bleue. Entrecoupés d'interviews de quelques acteurs et réalisateurs, les extraits de films présentés sont divers. On retrouve entres autres : 

 

- Si tous les gars du monde (1956) film-culte de Concarneau réalisé par Christian-Jaque et tourné sur le chalutier concarnois Lutèce et qui a connu un beau succès dans le monde entier et reçu nombre de prix. 

- Pêcheur d'Islande (1958), réalisé par Pierre Schoendoerffer.

- Les fantômes du chapelier (1982), film de Claude Chabrol tourné en ville close avec Michel Serrault et Charles Aznavour.

- La Belle Espionne (1953) tourné dans les bois du Porzou, puis à La Forêt-Fouesnant, à Névez et sur les plages concarnoises avec pour acteurs principaux Rock Hudson, Yvonne de Carlo (que l'on retrouvera notamment dans les "10 Commandements"), Gérard Oury, le tout dans une réalisation de Raoul Walch. C'était un peu Hollywood à Concarneau....

Vidéo montée à France-Télévisions par Jean-Jacques Brouart.

 

Projection au Centre des Arts suivie d'une table ronde "La condition humaine du marin au cinéma" avec Pierre Schoendoerffer et le journaliste Jean-Paul Ollivier (salle de projection)

DIMANCHE 26 AVRIL à 13h30


Mon histoire du "France"

L'histoire du « France » épouse l'histoire de France. Une histoire qui commence en septembre 1952 lorsque la Compagnie Générale Transatlantique demande aux Chantiers de l'Atlantique d'étudier la réalisation d'un paquebot océanique tout aussi prestigieux que le « Normandie », lancé 20 ans plus tôt...

 

Jean-François Pahun nous livre ici l'histoire qui le lie au France, son histoire :

"Le paquebot a été lancé le 11 mai 1960 à Saint Nazaire. Janvier 2009 : sa démolition vient d'être achevée en Inde, à Alang. En Octobre 1966 j'avais 6 ans et j'embarquais à son bord, destination New-York. Je ne m'en suis jamais vraiment remis. Peu avant sa disparition, je suis parti sur cette plage d'Alang où il agonisait. Je voulais le saluer une dernière fois... laissez remonter les images... refaire son chemin de gloire et d'oubli..."

 

Un film de Jean-François Pahun, tourné en Haute Définition.

Sundeck Productions (durée : 52 min)

 

Première projection publique du film en présence du réalisateur aux balcons du Centre des Arts en condition cinéma - entrée libre

JEUDI 23 AVRIL à 20h30

 

Projection en présence du réalisateur au Centre des Arts

(salle de projection)

DIMANCHE 26 AVRIL à 16h

 


Sydney Lough Thompson, peintre de la lumière

Conarneau a attiré de nombreux peintres. Comme le néo-Zélandais Sydney Thompson, arrivé en 1902, certains s'y sont installés à demeure. Aidée par son amie Mimi Tallec, la fille du peintre, Annette Thompson a entrepris de répertorier l'ensemble des peintures de son père, décédé en 1973 à l'âge de 96 ans. A ce jour, quelques 1700 toiles ont ainsi été recensées. Plus de 500 concernent le seul port de Concarneau. Sydney Lough Thompson a vécu plus d'une trentaine d'années dans la ville bleue. Il est l'un des membres éminents de ce qu'il est convenu d'appeler " Le groupe de Concarneau ". Sensible à la luminosité de la baie, il a su rendre la subtilité de ses effets sur les paysages et les hommes avec une liberté de touche et une palette somptueuse.

Cette vidéo a été réalisée par Yvon le Floc'h à partir des archives du peintre et avec la participation de ceux qui l'ont connu. (durée : 52 min)


Projection en présence du réalisateur au Centre des Arts

(salle de projection)
DIMANCHE 26 AVRIL à 17h30